SEO : 8 points essentiels à vérifier avant de lancer votre site

Home  /  Référencement Naturel  /  SEO : 8 points essentiels à vérifier avant de lancer votre site

On septembre 25, 2017, Posted by , In Référencement Naturel, With No Comments

Le SEO a toujours une part de mystère et fait l’objet de beaucoup de débats sur internet. Cette énigme est entretenue par Google qui, très logiquement, ne révèle pas les actions à entreprendre pour améliorer le référencement d’un site. Les spécialistes de la question surveillent et évaluent sans cesse les nouveautés à apporter pour aider à affiner leur stratégie SEO. Il n’existe aucune martingale infaillible en matière de référencement, mais un socle solide de bonnes pratiques pour gagner en visibilité dans les moteurs de recherche. Voici les bases du référencement on-site.

1. Les mots clés, base du référencement

Tous les contenus de votre site doivent être conçus pour être lisibles par les moteurs de recherche, et être ainsi mieux référencés. Concrètement, cela veut dire :

• contenir les mots clés principaux sur lesquels vous souhaitez être référencé ;
• contenir des mot clés secondaires, appartenant à la même famille, au même univers, ou champ lexical, afin que les moteurs de recherche “comprennent” que vous traitez bien le sujet annoncé dans le titre ;
• utiliser la balise “strong” pour aider les moteurs de recherche à identifier facilement les mots clés ;
• avoir la main légère, le bourrage de mots clés, ou keyword stuffing, est pénalisé par Google, le bon rythme se situe autour d’un mot clé tous les 100 mots.

2. Des contenus riches, SEO friendly

On n’écrit pas pour le web comme on écrit pour le print. Tous les contenus de votre site doivent être adaptés pour répondre aux exigences du SEO :

• contenus intéressants et variés ;
• textes bien segmentés en petits paragraphes,
• des listes à puces plutôt que de longues énumérations ;
• aucun contenu dupliqué, que ce soit en interne ou en externe,
• inclure des mots clés dans la balise ALT des images, car sans cela les images n’ont aucune visibilité pour les moteurs de recherche.

3. L’URL de la page en quelques éléments clairement identifiables par Google

L’URL de la page doit comporter certains éléments :

• le nom de domaine ;
• une extension définissant le type de fichier (html, CSS, PHP, etc,) ;
• le titre de la page.

4. La balise Title, des mots clés pertinents résumant la page

La balise Title, c’est le titre de votre page. Il y a une seule balise Title par page. Elle doit avoir un format particulier et répondre à quelques impératifs :

• pas plus de 6 ou 7 mots, ou 70 caractères,
• intégrer les mots clés principaux,
• être différente pour chaque page.

5. La méta-description, une meilleure visibilité en quelques mots bien choisis

La méta-description est ce petit encart qui s’affiche dans la page de résultats de Google, et décrit le contenu proposé. Elle est importante, car c’est elle qui va décider l’internaute à cliquer sur le lien ou pas. La méta-description ne se limite pas à un résumé du contenu vers lequel elle dirige l’internaute, c’est aussi un slogan marketing : elle doit inciter au clic. Sa forme doit répondre aussi à certains principes :

• une méta description par page ;
• différente pour chaque page ;
• composée d’un titre contenant les mots clés de la page ;
• comportant une description d’environ 300 caractères, incitant au clic, et intégrant des mots clés secondaires.

6. Les titres, des jalons dans vos contenus pour leur donner plus de visibilité

Les titres doivent être intégrés aux balises h1, h2, h3, etc. La balise h1 correspond au titre du contenu, les balises suivantes h1, h2, h3, … h6, sont les sous-titres, numérotés jusqu’à h6. Lorsque l’on conçoit un site, il faut penser “global”, c’est-à-dire bien hiérarchiser l’ensemble de son contenu et bien segmenter les contenus eux-mêmes. Cela permettra à la fois d’être mieux référencé, et aussi d’offrir une meilleure expérience utilisateur, qui, elle-même favorisera un meilleur référencement, etc. Les titres obéissent aussi à des obligations techniques :

• une balise h1, unique, contenant le titre principal, différente pour chaque page, et intégrant les mots clés principaux de la page ;
• des balises h2, h3, etc., titres des différents paragraphes et sous-paragraphes, et contenant les mots clés secondaires.

7. Les liens internes, pour une circulation fluide à l’intérieur d’un site bien optimisé

Le maillage interne consiste à créer des liens entre les différents contenus de votre site. Ces liens ont deux fonctions principales :

• aider le lecteur à naviguer à l’intérieur de votre site et lui permettre de découvrir la richesse de son contenu,
• permettre aux crawlers (robots des moteurs de recherche) de parcourir l’ensemble de votre arborescence, ce qui donnera un maximum de visibilité à vos pages.

8. Un accès au site facile et rapide pour gagner des places dans le SERP de Google

Le temps d’accès à votre site est un élément à prendre en compte lorsque l’on pense au référencement. Un site lent à charger aura un taux de rebond important et sera pénalisé par les moteurs de recherche. Pour accélérer la vitesse de chargement de vos pages, évitez d’y intégrer des gadgets inutiles ou des images trop lourdes. Avant de lancer votre site, vérifier le temps d’accès à vos pages et, si nécessaire, apportez les corrections.

Pour assurer une visibilité maximale à votre site, le référencement on-page devra être complété par tout une stratégie de référencement off-page : campagne de mails, newsletter, réseaux sociaux, communication print, etc. Un site bien visible des moteurs de recherche résulte d’un travail méticuleux et assez long, intégrant bien tous les aspects du référencement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *