Native advertising et display, un duo gagnant

Home  /  Acquisition  /  Native advertising et display, un duo gagnant

On février 6, 2017, Posted by , In Acquisition, With No Comments

La publicité sur internet a connu de profondes mutations, ces dernières années. Le display, autrefois omniprésent, a peu à peu laissé la place à une autre forme de publicité, le native advertising, mieux accepté par les internautes, parce que jugé plus respectueux de leurs attentes. La publicité sur internet ne ressemblera plus jamais à ce qu’elle fut par le passé, voici pourquoi.

Quelles sont les différences entre le display et le native advertising ?

Pendant longtemps, le display fut le format publicitaire classique sur internet. Les internautes étaient habitués à voir ces bannières, pavés, habillages, etc., affichés au-dessus ou à côté du contenu principal. Depuis quelques années, le display a évolué, pour accorder de plus en plus de place à la vidéo.

Le native advertising, format publicitaire plus récent, se présente sous la forme de contenus informatifs, bien écrits, souvent mis en avant sur des sujets similaires en lecture connexe. Il met davantage en avant l’expertise d’une marque et le conseil autour de l’usage d’un produit. Le but est le même qu’avec le display, c’est-à-dire promouvoir un produit afin d’attirer des prospects, seul le moyen diffère. La publicité native, mieux intégrée au contenu principal, est moins intrusive et donc mieux acceptée par les internautes.

Quels sont les avantages du native advertising par rapport au display ?

Le native advertising, apparu aux Etats-Unis en 2012, a été imaginé pour faire face à la baisse des recettes générées par le display. Le taux de clics était en chute libre et nécessitait une adaptation rapide de la publicité sur internet. L’arrivée des bloqueurs (en particulier d’Ad Block), a complètement changé le comportement des internautes vis-à-vis de la publicité. Ils sont passés du rôle passif de l’internaute obligé de « subir » un contenu qu’il jugeait inintéressant, au rôle actif de l’internaute capable de faire barrage à ce contenu.

Le native advertising, la solution pour compléter l’offre display

Le native advertising se présente aujourd’hui comme un format publicitaire incontournable, plébiscité par les internautes. Ignorer ce format, c’est ignorer leurs attentes et risquer de passer à côté de sa cible. Malgré tout, la publicité native est un format jeune, qui se cherche encore. Son principal défaut est de si bien se mêler au contenu qui l’héberge, que l’internaute peut ne plus faire la différence entre ce qui est de la publicité et ce qui est de l’information.

Le display a l’énorme avantage d’annoncer clairement la couleur, il s’agit d’une publicité. Contre toute attente, l’internaute pourrait finalement décider qu’il s’agit d’un format qui le respecte davantage.

Le conseil Onelead 

La meilleure des stratégies consiste à intégrer les deux types de formats à sa campagne publicitaire. Selon le type de contenus véhiculés et l’activité de l’annonceur, les performances sont très différentes d’une campagne à l’autre. Accordez cependant une attention particulière à adapter les contenus rédigés pour le native advertising. Il est important de créer des contenus de conseils, informatifs, à valeur ajoutée pour l’internaute, même si leur objectif premier est publicitaire. La marque cible est alors subtilement intégrée et non omniprésente. Il ne s’agit pas d’un communiqué de presse.

Entre native advertising et display, le combat n’est pas terminé. Le display est un format qui a fait ses preuves, mais qui doit s’adapter aux évolutions des comportements des internautes.  L’avenir de la publicité sur internet pourrait bien être fait des deux formats, qui viendraient se compléter et s’enrichir mutuellement. Native advertising ET display, le duo gagnant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *