Quels sont les indicateurs à privilégier pour doper votre campagne d’affiliation ?

Home  /  Acquisition  /  Quels sont les indicateurs à privilégier pour doper votre campagne d’affiliation ?

On janvier 11, 2017, Posted by , In Acquisition, With No Comments

Moins connue que les autres outils marketing, l’affiliation constitue pourtant un levier marketing intéressant pour générer rapidement du trafic sur votre site internet. Le coût d’une campagne d’affiliation est un frein important pour les start-up, qui se demandent souvent si le retour sur investissement sera bien au rendez-vous. La réussite d’une campagne tient souvent à un facteur essentiel : le choix du mode de rétribution. CPC, CPDC, CPM, CPA, CPL, CPI, CPD, les modes de rémunération sont à choisir en fonction du budget et des objectifs à atteindre. Entre volume et performance, le trafic généré sur votre site dépendra en grande partie du mode de rétribution choisi.

CPC, CPDC, CPM : les indicateurs de trafic d’une campagne marketing

Les CPC, CPDC, CPM peuvent générer rapidement du trafic sur votre site, mais il sera plus difficile à qualifier. Cela veut dire un grand nombre de visiteurs difficilement convertibles en leads ou en clients. Les campagnes d’affiliation sur ces modes de rétribution ne présentent aucune garantie quant à la qualité de l’audience qui en découlera et nécessitent souvent de passer beaucoup de temps en optimisations pour atteindre un retour sur investissement

  • Le CPC (Coût au clic) est activé par le clic d’un visiteur sur votre publicité. Le coût de ce clic varie beaucoup, selon le prestige de l’annonceur.
  • Le CPDC (Coût au double clic) est la variante peu utilisée du CPC, où le visiteur doit effectuer un clic sur votre bannière, suivi d’un second clic sur votre site pour déclencher la rétribution de votre affilié. Le CPDC est mieux rétribué que le CPC, car il récompense des clics plus productifs et plus qualificatifs (meilleur engagement).
  • Le CPM (Coût pour mille) est le mode de rémunération pour mille pages vues. Le prix varie en fonction du format d’affichage choisi (bannière, site-under, supersticiel, etc.), plus ou moins intrusif. Le CPM est le format le plus rémunérateur pour un affilié. Il est souvent privilégié des sites éditeurs à forte notoriété.

CPA, CPL, CPI, CPD : les indicateurs de trafic qualifié d’une campagne d’affiliation

Le mode de rémunération à la performance vous permet de rétribuer l’obtention d’un trafic plus qualifié, favorisant l’engagement du visiteur et son entrée dans le tunnel de conversion. CPA, CPL et CPI sont les indicateurs les plus plébiscités, car ils privilégient l’obtention d’un trafic à forte valeur ajoutée, facilement convertible en leads ou en clients :

  • Le CPA (Coût par action) et le CPL (Coût par lead) rémunèrent vos affiliés à la performance. Ceux-ci sont rétribués si le visiteur accompli l’action que vous attendez de lui. Cela peut être un clic sur une zone précise de votre site, le remplissage d’un formulaire, l’inscription à une newsletter, l’installation d’une application, la prise d’un rendez-vous, une commande, etc. Le visiteur entre déjà dans le tunnel de conversion et s’y engage graduellement.
  • Le CPI (Coût par intégration) fonctionne selon le même principe que les indicateurs précédents, mais la rémunération se fait, cette fois-ci, à l’intégration d’un widget ou d’un flux RSS.
  • Le CPD (coût par download) est un indicateur à la performance dédié aux téléchargements d’applications mobiles. L’affilié est alors rémunéré pour chaque application installée.

Une bonne connaissance des indicateurs essentiels à l’affiliation et de leurs conséquences sur le trafic vous permettra de faire les bons arbitrages, dès le lancement de votre campagne. Vous devrez ensuite suivre ces indicateurs, en permanence, pour adapter votre stratégie en fonction des résultats obtenus. Toutes ces pratiques vous assureront un retour sur investissement optimal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *