10 règles à suivre pour créer une landing page efficace

Home  /  Acquisition  /  10 règles à suivre pour créer une landing page efficace

On avril 1, 2017, Posted by , In Acquisition, With No Comments

Très différente de la page d’accueil par son visuel et son contenu, la landing page a un seul objectif, celui de transformer le visiteur en lead qualifié. Porte d’entrée du tunnel de conversion, la page d’atterrissage a un visuel dépouillé et invite le visiteur à accomplir une action unique et précise.

La landing page intime un ordre au visiteur : agissez ou partez !

Landing page, page de destination ou page d’atterrissage, les dénominations varient, mais l’objectif reste le même : inviter le visiteur à laisser ses coordonnées. Une bonne landing page doit avant tout séduire votre buyer persona en répondant à ses attentes ou sa problématique. Voici dix éléments essentiels que doit posséder une page d’atterrissage efficace :

1. avoir un titre accrocheur simple, clair, direct, exprimé dans le vocabulaire utilisé par le buyer persona ;
2. avoir un bouton « Call To Action », avec un texte clair et concis qui décrit l’action à réaliser par le visiteur ;
3. avoir un formulaire de contact réduit. Un e-mail et un mot de passe peuvent suffire. Pour simplifier encore, l’inscription peut se faire avec le compte Facebook ou Google du visiteur ;
4. proposer une offre attractive en échange des coordonnées du visiteur. Il s’agit d’une offre adaptée aux besoins du buyer persona ou à ses envies (un livre blanc, un guide pratique, un essai gratuit, un bon de réduction, des échantillons gratuits, etc.) ;
5. n’avoir aucun lien sortant qui pourrait distraire le visiteur. Celui-ci doit rester concentré sur l’action à réaliser ;
6. avoir un visuel, un style et un ton rappelant celui de la marque ;
7. avoir un chargement rapide ;
8. être adaptée au web responsive, c’est-à-dire pouvoir être lue sur tous les écrans (ordinateurs, tablettes et smartphones) ;
9. comporter des commentaires ou des témoignages de personnes satisfaites du service, pour rassurer et apporter un gage de fiabilité ;
10. être adossée à un outil de web analytic, tel que Google Analytics, pour mesurer et optimiser ses performances.

La landing page fait appel à une économie de moyens où chaque détail compte et peut tout changer. Remplacer un seul mot de votre landing page peut augmenter son taux de conversion de 20 %, tandis que le déplacement du bouton CTA peut le faire progresser de 280 %.* Il vous faudra certainement tester différentes formules avant de parvenir à la page d’atterrissage idéale, celle qui vous apportera un taux de conversion optimal.

Source : *Raffles Media 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *